​Heures d'ouvertures

Fermé pour la saison hivernale

Adresse

Le Grand-Cachot
CH - 2405 La Chaux-du-Milieu
grandcachot@gmail.com

Cotisation

Le paiement d'une cotisation annuelle de CHF 50.- (individuelle) ou CHF 70.- (couple) donne droit à l’entrée gratuite à la ferme pour chaque manifestation.

Vernissages

Les vernissages, animés par une partie musicale, se déroulent EN PRINCIPE le dimanche de l'ouverture de chaque exposition à 11 h. Ils sont suivis d'un repas préparé à la cuisine de la ferme, (réservation par e-mail, merci d'avance).

© 2018 Fondation du Grand-Cachot-de-Vent

​"Le chant de l'Univers" Jean-Blaise Evéquoz du 4 mai au 15 juin 2014

Jean-Blaise Evéquoz est un observateur attentif du monde qui l'entoure et en peinture il conçoit des pensées intimes qui suggèrent la magie du rêve, dans un temps en lui toujours présent, où n'existe pas le souvenir mais la vie.

Ses toiles libèrent l'énergie de couleurs saturées dans un univers peuplé d'images dessinées avec volupté. Chevaux agiles, femmes qui s'abandonnent dans de paisibles clairières boisées, espaces oniriques intenses et dynamiques, chaque élément est le miroir du vécu de l'artiste qui sans échappatoire retrouve dans la peinture une compagne fidèle et idéale pour exprimer des émotions et des instants de désir.

 

Antonio D’Amico

 

 

 

http://www.jbevequoz.ch/

 

 

 

 

"Claudévard et Jeanne Odette"

exposition rétrospective, du 29 juin au 10 août

Entre narration engagée et forme libre

Un parcours artistique – un travail à quatre mains – une femme artiste libre

L’exposition du Grand-Cachot, dix ans après la mort de l’artiste, est une bonne occasion de revenir sur le parcours de celui qui fut avant tout un peintre engagé et qui choisit des chemins bien à lui dans la grande collaboration avec sa femme artiste, Jeanne-Odette.

 

Propos de Walter Tschopp, ancien conservateur du Musée des Beaux-Arts de Neuchâtel

 

Toujours la même patte, jamais la même chose…

Celle de Claudévard, à la fois nerveuse, rageuse même, mais aussi appliquée, réfléchie jusque dans le détail et celle de Jeanne-Odette fluide, douce, mais pourtant ferme et parfois même rugueuse de tout le poids de la matière.

« Je ne suis ni artiste, ni historien de l’art, et je me demande toujours – peut-être naïvement – comment un artiste trouve son style sans risque de se répéter. C’est ce qui m’a fasciné chez Claudévard et chez Jeanne-Odette : on découvre toujours la même patte et ce n’est jamais la même chose ! »

 

Propos d’Olivier Pavillon, ancien conservateur du Musée historique de Lausanne

 

"Quatre regards au féminin" Exposition collective

du 24 août au 5 octobre 2014

Marina Cassani est née dans les Pouilles en 1947. Après une licence de lettres à l’Université de Rome, elle enseigne la littérature italienne et l’histoire. Il y a trente ans, elle commence par modeler l’argile, avant de passer au plâtre. Elle suit différents cours de sculpture à Rome et à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Vit, à ce jour, entre Rome et Le Locle.

Lyne Héritier, polygraphe de profession, elle est publiée dans le cadre d’un concours de jeunes auteurs francophones. Mais, c’est dans la sculp- ture qu’elle trouve sa voie. Autodidacte, elle aime à sculpter des visages et des personnages, leur offrant une image de générosité et de volupté.

Eve Monnier, artiste de contes, vit et travaille à Bienne avec ses bruits, ses couleurs, sa liberté. Elle raconte des histoires intemporelles, une vision, un rêve, un autre monde. Elle dépouille en gardant certaines lignes, elle les assemble pour ne former plus qu’une image, pour finir par l’essentiel complexe. Le temps s’écoule comme une rivière gelée et chaque tableau est la variante d’un autre.

Anouk Richard naît en 1988 à Porrentruy. Arnold Stékoffer lui trans- met sa passion pour la peinture et lui ouvre les portes de son atelier. Elle entre à la Schule für Gestaltung de Bâle en 2006 puis poursuit ses études à la Hochschule für Gestaltung und Kunst où elle obtient son Master en 2012. A présent, elle enseigne les arts visuels au collège à Delémont.